Les Arts Mitoyens…

Une expérience esthétique et politique
pour questionner nos visions des voisins.

L’objet mitoyen est paradoxal. Il a deux propriétés : c’est un objet que nous possédons en commun et qui a pour  fonction de nous séparer. Nous sommes co-responsables de son entretien, et il est toujours possible, par consentement mutuel, de le transformer et d’en jouer comme support d’échanges (de signes, de paroles et de services). Ce qui nous sépare (mur, clôture, haie, fossé…) peut donc nous relier, à condition de savoir y faire avec le désir d’avoir quelque chose à faire ensemble.

Dans les villes et campagnes, où sont les objets mitoyens ? Lisières et seuils en tous genres tiennent lieu à la fois de frontières et de passages entre l’ici et l’ailleurs, l’intime et le public, l’art et le politique…

À travers ces objets s’échangent, se changent nos visions des voisins. Là est le terrain d’aventure des arts mitoyens.

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s