La rue

très très peu de sons sont matin
(sont des sons justes)
juste ceux des oiseaux
qui sont les vifs chevaux
par qui la nuit s’en va

puis plus de sons
durant le long du jour
plus
juste un accroissement de sons
juste des croisements de sons

ça ne se touche pas
tout ça
ça ne touche pas
tout ça
ça passe

aujourd’hui encore
la lampe du monde
a tourné
sans qu’aucun oiseau
ne soit entendu

puis reviendra l’heure
où les oiseaux
qui sont aussi les chevaux
par qui la nuit s’en vient
amèneront le soir


LE FILM


à lire… Le drapeau

2 réflexions sur “La rue

  1. Pingback: Les platanes | les arts mitoyens

  2. Pingback: Le drapeau | les arts mitoyens

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s