Aujourd’hui, vous avez rendez-vous avec Philippe Henry

Par incidence, on soulignera combien une société démocratique qui se voudrait de diversité culturelle a fortement intérêt à s’appréhender d’abord comme hétérogène, c’est-à-dire fondée sur des catégories perceptives et des façons d’appréhender sensoriellement le monde – des « partages du sensible » – qui ne sont pas équivalents et qui n’ont aucune raison de s’articuler spontanément et harmonieusement les uns avec les autres. D’où la question associée de notre capacité (ou non) à faire co-exister l’extrême pluralité des parcours et des identités culturels et à articuler cette très réelle hétérogénéité contemporaine.

Philippe Henry,

Un nouveau référentiel pour la culture, Éd. de l’attribut
Publicités

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s