Les courtes du mardi 25 novembre

63 –

Si la rue était intéressante, cela se saurait, il y aurait des bus de japonais dedans.


64 –

J’ai un voisin, comment dire ? bizarre, il va voir partout dans la rue pour voir s’il y est.


65 –

Nous on n’est pas des cons, on a vacciné la rue entière contre la grippe et du coup tranquille peinard pépère.


66 –

On pourrait peut-être installer un loup dans la rue, genre loup du Gévaudan pour attirer les touristes.


67 –

Les terrassiers sont arrivés dans la rue. Visiblement ils ne font rien d’autre que faire des trous, n’ont visiblement rien à installer, à mon avis font des trucs genre fouilles, ou alors à mon avis c’est la crise et ils creusent quelque chose comme une métaphore : le trou de la SÉCU.


68 –

On a des vignes, rue du Temple, si, si, on a des vignes rue du temple, d’accord personne ne les voit, mais on a des vignes rue du temple, et même je répète, persiste et signe : on a des signes vue du Temple, la preuve on a du vin rouge.


69 –

Mon voisin moi je l’attacherai bien au radiateur de la cuisine (c’est le plus solide de tous) et alors là je lui chatouille les trous de nez, ensuite la plante des pieds, puis je lui lis Germinal de Zola, histoire de me venger des deux années qu’il me répète du saxo juste en dessous de ma fenêtre.


70 –

Dans l’immeuble du 35 de la rue ils ont inversé l’escalier tant et si bien que quand ils montent ils descendent, ceci dit c’est un peu con mais ça les essouffle moins.


71 –

Il s’est mis une balle dans l’oreille qu’est ressortie et du coup ça a tué le facteur, c’est pourquoi j’ai pas reçu votre lettre monsieur de percepteur, avec mes salutations distinguées.


72 –

Moi je le dis tout de go : y’a pas assez de souris dans la rue. Et j’ajoute tout de go que je suis pas un chat.


73 –

La rue n’a jamais vécu, c’est du faux, c’est du décor de théâtre, c’est en du carton, il n’y a que maintenant que les gens de théâtre arrivent qu’elle va vraiment commencer à vivre.


74 –

Moi, j’habite une villa les pieds dans l’eau dans la rue du Temple, si si, mademoiselle, suivez-moi et je vous la fais visiter de la cave au grenier.


75 –

Haïku pour le monsieur qui promène pas son chien dans la rue

il y a des collines avec des fleurs

faut y aller pour une planter des carottes

ça cachera de tous les chiens qui y viennent les crottes


76 –

La rue reste.

Le temps passe.

Ça me fout les boules.

Carrément.


77 –

Une idée comme ça en passant : peut-être que la municipalité ils pourraient installer des haut-parleurs dans la rue et diffuser du radio Nostalgie, ça serait chouette je trouve.


78 –

Je veux bien passer pour bête et idiot, pour le dernier de la classe à côté du radiateur et chausser le bonnet de l’âne qui comprend rien de rien, mais vraiment je comprends pas la phrase qu’ils ont écrite en blanc à côté de la ligne bleue au milieu de la rue juste en face du théâtre.


79 –

J’aimerais bien revenir à l’époque où il y avait des vaisseaux spatiaux dans la rue et puis des pistolets laser et tout et tout.


80 –

On a un voisin il est tellement gros qu’il passe plus dans la rue, faut qu’on lui fasse ses courses, y’aurait pas moyen de nous arranger en élargissant un peu la rue ?


81 –

La rue du temple ? La première à gauche si vous marchez à reculons.


82 –

Même les trains en grève ils s’arrêtent pas rue du Temple, ça nous ferait un peu d’animation avec de nouveaux voisins.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Rémi. Bookmarquez ce permalien.

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s